Fabienne Carat

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Fabienne Carat jour dans l’amour est dans le prêt au Cinévox

1 Comment se passe le festival pour vous, par rapport à la pièce ?

Le festival se passe très très bien. Un peu différent qu’en tournée, puisqu’ici le public consomme beaucoup de spectacles sont dans l’ambiance du festival. C’est comme lorsqu’on va voir plein de films, c’est moins sacré que lorsqu’on va voir un seul film. En tournée les spectateurs sont extrêmement réceptif car se sont des supers salles comme ici aussi mais on ressent une différence.

2 En terme d’ambiance ?

Très bonne ambiance au sein du festival. Je ne peux pas me positionner en terme de baisse de fréquentation ce que j’entends partout, puisque je vis mon premier OFF.  Ceux-ci dit je le vis dans une bonne ambiance, bon enfant, très détendue, festive et animée.

Le roulement des spectacles se passent très bien dans les salles. Avy Marciano et moi ne nous croisions pas car on n’a pas les mêmes dates. Par contre, par rapport aux autres spectacles, on enchaîne, donc c’est bizarre et agréable car on se sent comme dans une troupe, même si on est seul sur scène, on ne se sent pas seul le reste du temps au sein du Cinévox.

3 Votre meilleur souvenir de votre premier festival off ?

Je trouve que c’est très sympa de venir sur la terrasse du Cinévox après les représentations, c’est très agréable de retrouver des ami(e)s, des journalistes, de se détendre un peu. C’est sympa ça fait un peu vacance, on est au soleil, cela forme de supers souvenirs.

4 Pourquoi avoir écrit sur ce thème ?

J’ai écrit ce spectacle fin 2014.   L’idée du titre est arrivée « l’amour est dans le prêt ». Puis, j’ai été aidé sur le côté notarial et les parties bancaires, afin de remplir un cahier des charges dans le but que le spectateur n’ait pas de mauvaises informations.

J’avais aussi envie de lui donner des astuces et lui montrer l’envers du décor, d’une rencontre avec un notaire ou un banquier, etc., que ce soit instructif. Voilà le cahier des charges à la base.

Je me suis beaucoup amusée à nourrir mon spectacle de mes expériences personnelles, ou d’expériences de femmes que j’ai pu observer, tout en y ajoutant pleins de messages cachés. Tel était mon envie afin qu’il soit plus riche et que les spectateurs repartent avec le plus de choses dans leurs valises afin d’être heureux toujours.

5 pourquoi un seul en scène ?

 C’est venu comme ça pour se lancer un défi, je venais de jouer une pièce en duo au Palace sur le thème du mariage et donc pour aller plus loin j’ai eu envie d’être seule sur scène.

7 Quels sont vos projets après le off ?

Je vais tourner beaucoup d’épisode, cet été, dans « plus belle la vie », et après j’ai un autre projet télé qui va arriver en septembre. J’ai aussi beaucoup de projets de tournages sous différents formats : court métrage, long métrage, série…

8 Un off 2020 ?

 Je ne sais pas, ça dépendra d’où j’en suis dans ma carrière.  Mais vu que j’ai vraiment beaucoup de tournages qui arrivent et que j’ai aussi d’autres projets où je suis moi-même en création, je ne pense pas refaire le Off 2020.

Surtout que 2020 sera une grosse année, j’aurai 40 ans, je fêterai mes 20 ans d’arrivée à Paris. Une grosse année symbolique pour moi émotionnellement. Aujourd’hui je voudrais vous dire je ne viendrai pas, mais lorsque l’on m’a proposé le festival cette année, je n’ai pas pu refuser. Je partage une programmation dans des conditions idylliques et dans la vie quand on a l’opportunité de vivre des expériences comme celle du mythique festival d’Avignon, on ne refuse pas ! Donc on verra ce que la vie me réserve.

9 Avez-vous vu d’autres pièces ? si oui lesquelles recommandez-vous ?

« Libéréee, Divorcéee, » cette pièce est écrite et mise en scène par mon metteur en scène Sophie Depooter. J’ai passé un moment très chouette avec de supers comédiens.

 J’ai vu également David Déclos car il joue juste après moi. Je connais son metteur en scène Stomy Bugsy et il jouait juste après moi au Gymnase à Paris pendant 3 mois. Pour moi s’était une évidence de voir son travail. David Desclos est un chouette gars et j’ai été embarqué avec plaisir dans son histoire.

Enfin j’ai vu Sandrine Alexi, que je ne connaissais pas pour les guignols car je ne regardais pas trop, un spectacle génialissime.

10 Votre lieu préféré à Avignon ?

France bleu Vaucluse car on est partenaire, j’ai dû me rendre deux ou trois fois dans leur studio rue de la République. Sinon on a découvert un restaurant très agréable : le cèdre, aux spécialités libanaises, où la cuisine est délicieuse à coté de la place Crillon.

11 Pour finir notre petit questionnaire de Proust :

Un animal ?

Une pie

Une couleur ?

Le rose

Un des 4 éléments ?

La terre

Un lieu où vous aimeriez jouer ?

 Le mythique Olympia

Un lieu de vacances ?

Le sud-ouest

Pac à l’eau ou piscine ?

Oh oui, une piscine

Toit de l’Europe ou place de l’Horloge ?

Place de l’horloge

Pastis ou Ricard ?

Ricard en honneur à mon oncle (sourire)

Cigale ou silence ?

Cigale

Campagne ou Paris ?

Paris, bien sûr.

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email