le festival de théâtre en Avignon et le confinement

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Le Festival d’Avignon est annulé. Les organisateurs de ce grand rendez-vous annuel du théâtre ont annoncé la nouvelle, lundi 13 avril. « Les conditions ne sont plus aujourd’hui réunies pour que se déroule la 74e édition », écrivent-il dans un communiqué, après avoir « pris acte des déclarations du président de la République » sur la crise du Covid-19. Dans son discours, ce dernier avait indiqué que « les grands festivals et événements avec un public nombreux ne pourront se tenir au moins jusqu’à mi-juillet ». Le festival devait se tenir du 3 au 23 juillet.

« Nous avons partagé l’espoir aussi longtemps que cela était permis, mais la situation impose un autre scénario. Notre devoir est désormais de préserver et d’inventer l’avenir du Festival d’Avignon », développent Olivier Py, directeur du festival, et Paul Rondin, directeur délégué.

La Cité des Papes, dans le Vaucluse, devient d’ordinaire chaque mois de juillet la « capitale du théâtre », attirant 700 000 visiteurs. Il y a le festival principal, dit le « In », mais surtout le « Off », encore plus grand (plus de 1 500 spectacles, par un millier de compagnies dans 200 théâtres de la ville). Les retombées économiques pour Avignon sont de l’ordre de 100 millions d’euros, selon les estimations, dont 25 millions générés par le « In ». Cette annulation est catastrophique pour des milliers d’artistes et de techniciens, dont de nombreux intermittents. Depuis sa création en 1947, le Festival n’a été annulé qu’une fois, en 2003, en plein conflit des intermittents.

Après le In, le festival Off d’ Avignon est annulé. La nouvelle était attendue. Après le festival In d’ Avignon , le Off lui aussi a annoncé, ce jeudi 16 avril, l’annulation de son édition 2020. Deux jours après les annonces d’Emmanuel Macron, l’association Avignon Festival et compagnies a acté lors d’un conseil d’administration, réuni ce mercredi 15 avril au matin, l’impossibilité de tenir l’édition 2020 du Festival d’Avignon. Le Off devait se dérouler du 3 au 26 juillet. Pierre Beffeyte, le président, explique comment AF & C entend faire face.

Regards d’un metteur en scène et d’un théâtre

Jean-Philippe Daguerre

Sa programmation compte chaque année plus de 1500 spectacles répartis sur 200 scènes. Pour les compagnies de théâtre qui ne pourront pas assurer leurs représentations, c’est une véritable catastrophe économique. Le metteur en scène Jean-Philippe Daguerre devait présenter cette année cinq spectacles au cours du festival. Sa principale inquiétude : que les théâtres restent vides, même après leur réouverture.  

« C’est psychologiquement très dur. » J’ai un rapport affectif extrêmement puissant avec Avignon, a dit Jean-Philippe Daguerre.

Cette année, nous avions cinq spectacles prévus, dont trois nouveaux projets : Don Juan, Les Trois Mousquetaires et une pièce que j’ai écrite, Le Petit Coiffeur. Cinq spectacles, c’est énorme. Nous y allions avec beaucoup d’ambition.  

La nouvelle était attendue depuis les annonces d’Emmanuel Macron de lundi soir 13 avril, mais l’annulation du Festival Off d’Avignon, prononcée par AF & C (Avignon festival & compagnies), l’association qui l’encadre, reste un choc considérable pour les professionnels du spectacle. L’ex-acteur Jean-Claude Houdinière, sa fille Fleur et son neveu Thibaud, dirigent en famille l’Atelier Théâtre Actuel qui est aujourd’hui une force de création très significative dans le festival Off d’Avignon. Son annulation est vécue comme une catastrophe de plus pour cette institution qui, du fait de la crise sanitaire, a déjà dû annuler 200 spectacles

Pour Thibaud Houdinière s’est « avant tout une grande tristesse de voir ce festival, qui nous est très cher et pour lequel nous travaillons depuis des années, être annulé. Pour toutes les créations que nous étions en train de répéter, qui étaient quasiment prêtes, et qui doivent à présent s’arrêter et être reportées, c’est une tragédie. « 

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email