Lettre à Anne

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Le pitch :

C’est un beau roman, c’est une belle histoire, c’était sans doute un jour de chance, ils avaient le ciel à portée de main, et ils ne l’ont pas déçu.

Lorsqu’ils se sont rencontrés pour la première fois, au début des années 1960, sur la plage estivale d’Hossegor, François avait 46 ans et Anne, 19. A part leur amour commun pour la littérature, ils ne se ressemblaient guère.

L’encore jeune socialiste Mitterrand avait déjà une partie de sa carrière derrière lui (il avait été douze fois ministre, il était sénateur de la Nièvre) ; la très jeune, ravissante et bourgeoise Mlle Pingeot avait toute sa vie devant elle. Lui avait une femme, Danielle Gouze, épousée en 1944, et deux fils adolescents, Jean-Christophe et Gilbert. Lorsqu’elle ne vivait pas chez ses parents, Anne logeait à Paris, dans un foyer de jeunes filles.

Dans la première lettre qu’il lui envoie, le 19 octobre 1962, depuis le palais du Luxembourg, François Mitterrand s’engage à lui trouver le volume sur Socrate dont ils avaient parlé, un soir, à Hossegor. Suivront plus de 1200 autres lettres, que l’on découvre aujourd’hui avec stupéfaction.

L’avis de la rédaction :

Un très bel échange épistolaire avec une scénographie qui propulse le spectateur dans la modernité de ces lettres.

La comédienne incarne à merveille Anne Pingeot, a qui ces lettres étaient destinées, tout en laissant par moment des effets video ou audio faire revivre Francois Mitterrand. On comprend, grâce à elle tout l’amour qui les unissaient et le lien indéfectible qu’il a créée avec Mazarine.

Nathalie Savalli redonne vie à l’amour qui les a unis, par sa présence scénique et sa voie avec cette très belle pièce.

Infos utiles :

Au théâtre le Sham’s au 25, rue Saint Jean Le Vieux à Avignon

À 19h du 5 au 28 juillet, relâche le 8, 15, 22 juillet

Réservation au : 06 60 96 84 82

Tarif : 20€, carte OFF : 14€, enfant : 12€.  

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email