L’utopie des arbres

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Pitch :

En ressuscitant nos souvenirs d’enfance passés en compagnie des vieux du village et des grands arbres de nos forêts, Alexis Louis-Lucas fait sauter l’écorce rugueuse des apparences pour faire jaillir sur scène la sève poétique du Beau, du Simple et du Vrai : l’histoire de ce petit d’homme pétri de doutes qui deviendra l’apprenti du meilleur, nourri par la sagesse de ces vieux grincheux, bercé par la bienveillance d’une nature généreuse et précieuse. 1h10 baigné de lumière à creuser les sillons de sa vie dans la sciure de nos émotions, quelque part entre labeur et splendeur. L’Utopie des arbres, touche les publics en plein coeur par le niveau de talent de son auteur-comédien. – C. Miraton, directrice du TGB.

L’exercice théâtral est permanent, la forme est dépouillée, sans autres artifices que le corps et la voix. Le travail de lumière et du son, finit d’habiller subtilement l’espace.

Le comédien, seul en scène, pieds nus avec pour seuls accessoires un balai et un tas de sciure, fait naître à travers ses récits des personnages authentiques et simples, et emporte avec lui le spectateur sur les chemins des émotions et des sensations fortes.

« Je pense que c’est en conservant notre amour enfantin pour les arbres … que l’on rend un peu plus probable la possibilité d’un avenir paisible et décent. » Georges Orwell

Avis de la rédaction :

On est accueilli par des hululements jusqu’au début de la représentation, où le comédien Alexis Louis-Lucas arrive en scène et où le jeu des lumières fait vibrer cette sciure pour la rendre « vivante ».

Le texte est splendide et la sciure devient décor: sillons de vie, cernes du bois, arbre, etc. Le comédien joue avec brio la parole qu’il a écrit et la danse avec son balai et sa sciure tel un peintre avec son pinceau sur sa toile ou comme un écrivain avec sa plume sur ses feuilles de papiers.

Un magnifique moment de grâce et de réflexion de l’homme face à notre nature: à nos arbres abattus sans motifs ou coupés par cupidité mais aussi et surtout pour construire un avenir…

Merci Monsieur pour cette représentation où on est happé du début à la fin.

Merci pour cet instant d’intenses émotions que vous nous donné et qui passe trop vite

Infos utiles :

Au théâtre de l’Entrepôt au 1 ter, boulevard Champfleury à Avignon.

A 17h30 du 5 au 28 juillet, relâche le 16 juillet.

Réservation : 04 86 90 30 37 / 06 27 11 48 84

Tarif : 17€, Carte OFF : 12€, enfant : 10€

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email