Mémé dans « On n’achève pas les vieux »

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Le pitch :

Après avoir traumatisé leur fils de 6 ans, Joséphine est envoyée par ses neveux dans une maison de retraite.

Loin de l’adoucir, cette tentative d’enfermement dégoupille comme une grenade la révolte de Mémé ! Toujours aussi rebelle, elle aiguise son humour au vitriol pour dénoncer la mise à l’écart des personnes âgées, l’obligation sociale d’être une mamie gâteaux, les tabous sur l’amour et le sexe chez les vieux, le jeunisme et le refus de la vieillesse dans notre société. Une révolte que Mémé mène à coups d’humour pour faire triompher l’espoir, l’amour, l’amitié… et la vie !

Anne Cangelosi incarne avec ses tripes cette vieille dame détestable et pourtant si touchante. Générosité et sincérité caractérisent cette comédienne aux multiples récompenses !

L’avis de la rédaction :

On avait adoré Anne Cangelosi dans le premier opus des frasques de Mémé. Mais on doit vous avouer que dans ce second volet, tout son art, sa capacité dramatique et scénique sont mis au service de son personnage. Mémé, nous emmène avec elle, pour notre plus grand plaisir, dans son univers.

Le texte ciselé est un pur bonheur. Vous ne sortirez pas idem de la salle après avoir été percuté par la force et la vigueur d’Antoinette, dits Mémé casse bombons.

On vous recommande vivement d’aller faire un petit tour à l’observance cela vous donnera surement envie d’appeler votre grand-mère en sortant.

Infos utiles :

Au théâtre de l’Observance au 10, rue de l’observance à Avignon.

À 12h30 du 6 au 29 juillet.

Tarif : 18€, carte OFF : 12.50€, enfant : 10€.

Réservation au : 04 88 07 04 52

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *