THYESTE de Sénèque

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Le résumé :

L’histoire de ce crime si terrible a semble-t-il fait dévier le soleil de son orbite en l’entendant. Alors qu’Atrée règne en paix sur Mycènes, son jumeau, Thyeste, séduit sa femme et s’empare du bélier d’or. Devant ce double vol, Atrée a la vengeance furieuse et sert à celui qui est son frère la chair de ses enfants en banquet. Parmi les tragédies de Sénèque, celle que Thomas Jolly choisit de présenter est la plus extrême, la plus sauvage et la plus surnaturelle aussi.

 Les sujets (l’adultère, le vol, l’infanticide et le cannibalisme) sont irreprésentables et les moyens inventés pour les mettre en œuvre (la douleur, la rage et le néfaste) implacables. Sans doute parce que Thyeste n’est pas la seule victime de cet attentat qui paralyse la pensée… La transformation radicale et subite d’Atrée en monstre est à l’image de l’effondrement du monde. L’ensemble se fait sous le regard du futur, « une jeunesse impuissante face au chaos dans lequel elle devra vivre et grandir ». Une manière pour Thomas Jolly d’évoquer « le traité d’indulgence mutuelle » que Sénèque proposait déjà à l’humanité.

L’avis de la rédaction :

En ouverture du 72e Festival, Thomas Jolly met en scène avec brio toute la démesure de la tragédie de Sénèque. Il fait de cette tragédie crépusculaire et noire, un opéra rock aux accents kitsch, avec un excès oppressant et fou. Cette quête sauvage aux racines « Tollyiennes » est la quiescence du mal que chacun porte en soi.

De cette pièce qui côtoie la science-fiction, voit surgir un chœur d’enfants, les sacrifiés de l’Histoire, les damnés de demain. Quel avenir leur promettons-nous ? Ce Thyeste, là, parle à chacun. Thomas Jolly par cette pièce de Sénèque a su l’actualiser tout en assistant sur la tolérance, l’indulgence et la bienveillance dans un monde ou nous sommes repliés sur nous-même et où la mondialisation nous rend méchant.

Infos utiles :

cours d’Honneur du Palais des Papes à Avignon.

À 21h30, durée 2h30, du 6 au 15 juillet. Relâche le 11 juillet.

Réservation au : 04 90 14 14 14 ou point de vente billetterie du In

Tarif : 17€, carte OFF : 12€, enfant : 8€.

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email