Bien au-dessus du silence

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Pitch :

D’après les textes de Maram al-Masri, Louis Aragon, Aimé Césaire, René Char, Jean-Baptiste Clément, Marianne Cohn, Robert Desnos, René Depestre, Paul Eluard, Victor Hugo, Abdellatif Laâbi, Pablo Neruda, Jacques Prévert, Yannis Ritsos, Constantin Simonov, Anne Sylvestre.

Après « Tant qu’il y a les mains des hommes », « Les Passagers de l’aube », « La Dernière lettre », la compagnie revient avec un spectacle de poésie théâtralisée, tourné vers l’espoir et la lumière.

Cinq comédiens prêtent leurs voix et leurs corps aux mots des poètes, qui se sont levés pour éclairer l’injustice et l’oppression par la solidarité, l’humanisme et la puissance de la créativité.
Un spectacle vibrant et charnel, évoquant notre monde, ses embrasements, ses réconciliations, et nos élans incessants vers la Liberté.
Une création où des personnages aiment, clament, objectent, se passionnent et se questionnent sur notre engagement d’humain, d’artiste, ou de terrien.

La Presse en parle :
« Du grand spectacle, une pièce qui donne à réfléchir. Le vrai sens de la culture. » LA VOIX DU NORD / « C’est un coup de poing, un coup de cœur. » LE PROGRÈS / « Comment ne pas applaudir ?  » LE QUOTIDIEN / « Un public conquis par la beauté des textes et la force de la mise en scène. » L’EST RÉPUBLICAIN

Avec l’aimable autorisation des éditions : Actes Sud, Bruno Doucey, Gallimard, La Différence, Le Temps des cerises, L’Harmattan, Présence africaine, Minuit, Seghers.

Liste complète des textes et recueils disponible sur : http://www.bien-au-dessus-du-silence.com

 Avis de la rédaction :

La Dernière création et mise en scène de Violaine Arsac est tout simplement sublime.
L’idée de base faire des vers et des rimes d’une vingtaine de poète et d’auteur, une pièce ou tous ces textes engagés nous rappellent qu’écrire n’est pas illusoire et que parfois la plume fait bien plus mal, bien plus de bien que le ferait une main. L’écriture de poème peut être l’arme la plus redoutable pour égayer la vie, libérer la parole et les outrages.

Autant vous dire que les 5 comédiens présents sur scène se donne et déclame le texte avec humour, envie passion et fermeté. Sous nos yeux prend vie l’horreur et la beauté, la noirceur des âmes et la candeur infini de l’amour des autres…

Un grand Bravo à Olivier Bénard qui signe ici une diversité de chorégraphies qui viennent libérer les corps et ajouter des gestes là où les paroles parfois peuvent être moins fluide.

La pièce se termine sur ce qui est pour nous le plus beau poème jamais écris. Là encore Violaine a su influer à ces comédiens toute sa bienveillance et son amour de l’autre pour que LIBERTE de Paul Eluard vient exploser en cri d’amour final.

On a adoré Bien au-dessus du silence et à voir les standing ovations qui résonnent chaque après-midi à la Luna on n’est pas les seuls !

Infos pratiques :

Théâtre La Luna, 1 rue Séverine

A 13h00, du 7 au 30 juillet, relâche les 12, 19, 26 juillet

Réservation au :+33 4 90 86 96 28

Tarifs : 22 €, OFF :  15.

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email