Clara Malraux, la rebelle

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Pitch :

La pièce « Clara Malraux la rebelle » nous révèle une délicate et vibrante approche de l’art d’aimer encore et toujours cet homme qui fut bien sûr à la fois un époux et un père mais avant tout un grand génie du 20ème siècle , André Malraux ministre de la culture sous Charles de Gaulle .
C’est avec gravité et courage que Clara Malraux et sa fille Florence nous font revivre les grands moments de partage et d’opposition avec ce grand homme.
Clara Goldsmith issue d’une famille bourgeoise allemande et juive, s’est toujours sentie fragilisée, démunie, et même reniée intellectuellement face à ce mari qu’elle a toujours admiré, et qui a écrit ses plus belles œuvres quand elle était à ses côtés.
« Clara Malraux et sa fille Florence nous replongent dans notre actualité d’aujourd’hui quand elle se remémorent leur lutte contre le nazisme et leur opposition à l’envahissement dictatorial de l’Allemagne.
Les enfants d’aujourd’hui, en Ukraine et dans toute l’Europe, diront- ils plus tard, comme Florence Malraux dans la pièce « la guerre et le nazisme c’est mon enfance détruite »

C’est à la veille de la mort d’André Malraux que ces deux fortes personnalités Clara et Florence , se livrent et s’affrontent dans un duo haut en couleurs , l’une baroque et rebelle, Clara, l’autre dotée d’une grandeur d’esprit et de cœur, mais incisive quand il le faut , Florence.
Bérengère Dautun et Nathalie Savalli interprètent magistralement Clara Malraux la mère et Florence Malraux, sa fille .

Norbert Mouyal
Metteur en scène

Avis de la rédaction :

Le décor est composé d’une chaise, d’un rocking-chair, une console et plus loin un tabouret et un fauteuil combiné avec une table de chevet avec un tiroir.

Tout au long de cet instant suspendu, le texte et enrichi d’extraits d’allocations de André Malraux.
Les deux comédiennes ne sont pas à l’unisson, Nathalie Savalli n’ose pas franchir le Rubicon afin de partager ce texte avec Bérengère Dautun. Celle-ci irradie par sa présence la scène et incarne son personnage alors que Nathalie est vide dans son regard. Bérengère est solaire et absorbe l’étoile Nathalie Savalli.
Un très beau texte et une belle mise en scène à découvrir au plus vite.

Infos pratiques :

Théâtre 95. Au Verbe Fou, 95, rue des infirmières

A 12h00, du 7 au 30 juillet, relâche les 12, 19, 26 juillet

Réservation au :+33 4 90 85 29 90

Tarifs : 22 €, OFF :  15.

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email