Danny and the deep blue sea

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Pitch :

« J’ai une autre idée. On a qu’à faire comme lui, Danny. Juste pour cette nuit. On a qu’à être heureux »

New York. Le Bronx. Dans un bar perdu, Roberta est seule à sa table. Danny, un jeune homme aux mains abîmées par les coups, entre.
Lui, tout le monde l’appelle La bête. Elle, porte un terrible secret.
Du coucher au lever du soleil, ces deux âmes blessées vont s’apprivoiser, puis s’aimer… Jusqu’à s’autoriser un rêve fou: être heureux. Enfin.

Mais l’Amour peut-il vraiment tout guérir sur son passage ?

Entre poésie, rêve et rire, John-Patrick Shanley, auteur et réalisateur multi-récompensé, nous offre une histoire bouleversante.

Une leçon d’espoir et d’humanité.

« Une pièce humaine, forte et extrême servie par deux comédiens impressionnants et par une mise en scène intense. On en sort secoué et ému »
MANITHEA

 Avis de la rédaction :

Le texte de John-Patrick Shanley est d’une violence et d’un verbe cru peu croisé dans les rues du OFF.  Il présente ici avec son texte, deux écorchés  vifs que la vie a rendu plus loup que proie. Vincent Simon campe une « bête » immonde qui tape sur tout ce qui bouge, la violence de ces paroles percutent encore plus le spectateur que les coups qu’il peut donner. En face de lui, Estelle Georget joue la fille mi bébête mi folle qui un soir commet ce qui s’apparente pour elle à l’irréparable.

l’enjeu de la pièce est là, comment deux monstres créées par notre société vont-ils  bien pouvoir se libérer de leur « chaines » une nuit pour tenter de s’aimer sans se faire mal une vie.

La mise en scène de Nicolas Taffin est une nouvelle fois remarquable, il a su garder le respect du texte tout en permettant à ces deux comédiens d’explorer la palette d’émotions qui tournent autour de l’amour et du désir de l’autre. Les dernières scènes semi-chorégraphiées sont juste sublime.

Vous l’aurez compris on assiste à une heure de théâtre et d’amour intense, fougueux et merveilleux.

C’est pas compliqué, il ne vous reste qu’à réserver pour vous faire votre idée.

Infos pratiques :

Théâtre La Luna, 1 rue Séverine

A 18h05, du 7 au 30 juillet, relâche les 12, 19, 26 juillet

Réservation au :+33 4 90 86 96 28

Tarifs : 20 €, OFF :  14.

 

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email