Juste une embellie

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Pitch :

Frances et Madeleine ont aimé le même homme. L’une est la mère de ses enfants, son ancre…
L’autre une militante, passionnée et indépendante.
Sont-elles si différentes ?
La pièce se passe sur l’île de Wight en Angleterre.
L’ADN d’une histoire d’amour est-il le même que celui d’une passion ?
Peut-on aimer quelqu’un et pourtant le quitter ?
Ou l’aimer en acceptant de subir ?
David Hare, scénariste Hollywoodien oscarisé (The Hours, The Reader), et grand dramaturge britannique, nous explique ses règles du jeu à travers une confrontation, épidermique et sensible.

Frances et Madeleine, deux femmes qui, comme les plaques tectoniques, ne devaient jamais se rencontrer, ont aimé le même homme. A travers leurs confessions d’une nuit, elles vont redéfinir leurs places dans cette histoire partagée, renverser les codes du rapport épouse-maîtresse et réinventer de nouvelles perspectives en se livrant à un jeu de chat et de souris dont il faudra bien composer les règles, au rythme des secrets dévoilés et des morceaux de vie brutalement mis au jour.
Chaque histoire n’a-t-elle pas son unique identité ? Pourtant, les liens que ces deux femmes tentent de démêler nous semblent à la fois personnels et très intimes, déroulant devant nos yeux des pans entiers de notre sensibilité collective.
Les années Flower Power ont-elles vraiment révolutionné nos relations homme-femme ? La place de la femme évolue-t-elle aussi rapidement que les hommes veulent le croire ?
Les rapports homme-femme décortiqués par David Hare deviennent le reflet d’une société qui ne cesse de muter.

Avis de la rédaction :

On retrouve une Corinne Touzet au sommet de son art, il y a quelques années, elle s’était un peu perdu telle une luciole dans les lumière. Depuis maintenant, deux festivals elle nous revient en autoproduction et elle irradie sur scène et en dehors!

Pour cette adaptation du livre de David Hare, Corinne Touzet s’est entourée de la sublissime Raphaëline Goupilleau.

Elles forment toutes les deux un duo au sommet de son art. Elles portent, elles vivent et nous emmènent avec elles dans ce huis clos entre deux ex femmes, ex rivale qui se retrouvent pour répondre mutuellement aux questions de l’autre.

La mise en scène est ciselé à la perfection, le décor es minimaliste mais pourtant au final, il s’avère extrêmement efficace pour jouer les différentes parties de la maison.

On assiste à une très belle représentation de deux aux talents monstre. BRAVO MESDAMES!!

Courez vite remplir la salle du Dôme du théâtre des gémeaux avec votre pass sanitaire bien sûr! Elles comptent sur vous.

 Infos utiles :

Théâtre des Gémeaux, 10 rue du Vieux Sextier

À 12h25 du 7 au 31 juillet 2021

Réservation au : +33 (0)9 87 78 05 58

Tarif : 23€, carte OFF : 16€, enfants (- de 16 ans) :  15€.  

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email