La maison du loup

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Pitch :

Été 1913. Depuis sa libération, Ed Morrell se bat pour que son ami, Jacob Heimer, échappe à la peine de mort. Frappée par ce combat, Charmian, épouse du célèbre écrivain Jack London, invite Ed dans leur vaste propriété « La Maison du Loup ».


Son objectif est de provoquer chez Jack, en perte d’inspiration, une sorte d’étincelle. Ed parviendra- t-il à sauver Jacob… ? Jack London écrira-t-il un nouveau roman… ?

Après le succès de LA MACHINE DE TURING (4 Molières 2019), la nouvelle collaboration de BENOIT SOLÈS et TRISTAN PETITGIRARD, sur les pas de Jack London…

Avis de la rédaction :

Le silence se fait, les lumières s’éteignent et le rideau s’ouvre. Un homme s’avance au fur et à mesure que les lanternes s’allument.

Le décor représente la maison du loup, la barque de Jack London ainsi qu’une immense voile qui termine le fond de scène. Cette dernière servira de toile de projection afin de terminer le décor et projeter la vallée du loup. Cet homme du prénom de Éd va nous conter son histoire et sa rencontre avec le couple London. 

Les deux comédiens ainsi que la comédienne sont éblouissant. Ils incarnent leurs personnages avec un côté humble et bienveillant. Leurs justesses dans l’interprétation et l’élocution font ressentir tous leurs sentiments.

Ce texte est poignant et nous renvoie au thème de la condition humaine. Doit-t-on tout accepter ? Une très belle mise en scène vient embellir cette représentation. 

 Infos utiles :

Théâtre du Chêne Noir, 8 bis rue Ste Catherine

À 14h30 du 7 au 31 juillet 2021, relâche les 12, 19, 26 juillet

Réservation au : +33 (0)4 90 86 74 87

Tarif : 22€, carte OFF : 15€, enfants (- de 12 ans) : 8€.  

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email