La métamorphose des cigognes

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Pitch :

La métamorphose des cigognes est l’histoire violente et légère d’un homme enfermé entre quatre murs face à un gobelet vide.
Pendant une heure, cet homme essaye de suivre le protocole sans lequel son projet ne verra pas le jour : faire un enfant par fécondation in vitro.

Au gré des apparitions de personnages qui se veulent délirants à force de se vouloir pragmatiques, Marc Arnaud poétise une situation plus que triviale et fait de l’endroit sordide où il est enfermé le pays fantastique de son imagination.

« Il y a des moments exceptionnels comme celui offert par Marc Arnaud (…) Une situation qui pourrait paraître prosaïque (…) et dont il fait un bijou! »
LE FIGARO

Avis de la rédaction :

Une scène vide, un tabouret et un gobelet blanc.

C’est l’histoire de la vie et de la semence de Mr Arnaud ; avec un protocole strict afin de transmettre la Vie.

Petit récapitulatif sur l’histoire d’une FIV et des progrès, mais une chose ne change pas la semence dans le gobelet enfermer dans un espace clos et sordide.

Marc Arnaud incarne délicieusement cet homme qui veut donner la vie mais dans un gobelet c’est galère. Il fait de cet instant banal mais tellement violent, un bijou avec un ensemble d’anecdotes et de voies selon les personnages qu’il interprète.

Il est d’après son rôle, un mixte entre Palmade, Robin et Lucchini. Ce bijou est à voir absolument. Et comme le dit Paul Eluard dans le Dur Désir de Durer : « nous vivons dans l’oubli de nos métamorphoses ».

 Infos utiles :

Théâtre le Train Bleu, 40 rue Paul Saïn

À 13h50 du 7 au 26 juillet 2021, relâche le 13 et 20 juillet

Réservation au : +33 (0)4 90 82 39 06

Tarif : 20€, carte OFF : 14€.  

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email