Le Corbeau Blanc

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Pitch :

Été 1960. Adolf Eichmann est détenu à Jérusalem après son kidnapping en argentine par le Mossad. À travers la confrontation entre l’ancien nazi et une psychologue israélienne, la pièce explore avec justesse les mécanismes qui ont abouti à la Shoah, tout en interrogeant notre capacité de résistance à la barbarie. La tension psychologique de ce face à face, qui rappelle parfois celle du film «Le silence des agneaux» révèle progressivement les étapes qui ont mené Eichmann à participer activement à cette logique de destruction. La pièce basée sur les archives du procès est aussi un prétexte pour sonder l’âme humaine et saisir comment s’opère la bascule vers la haine et l’antisémitisme.
Europe 1 « Superbe surprise du Off. On en sort sur les genoux. C’est très fort, c’est quelque chose à ne pas manquer » ; La Provence « Captivant, bouleversant, essentiel. L’interprétation des comédiens est magistrale »; The Guardian « Texte plein de passion »; Harold Pinter « Freed possède une imagination flamboyante »

Avis de la rédaction :

Disons le de suite Nadège Perrier et Hervé Van der Meulen sont au summum de leur art, ils incarnent et donnent vie à leur personnage de façon magistrale.

William Mesguich a mis en scène cette pièce de façon fine, ciselée et précise pour lui donner encore plus  efficacité.

Les deux comédiens nous permettent de faire vivre le devoir de mémoire de la Shoah. On ressort de la pièce complétement bouleversé.

 

A voir

 

Infos pratiques :

Théâtre au coin de la Lune, 24 rue Buffon

A 20h10 du 7 au 30 juillet, relâche les 12, 19, 26 juillet.

Réservation au : +33 4 90 39 87 29

Tarifs :  20 €, OFF : 14 €, – de  12 ans  : 10 €.

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email