Le Montespan

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Pitch :

En 1663, Louis-Henri de Pardaillan, marquis de Montespan, et la charmante Françoise de Rochechouart, tombent fous d’amour et se marient. Les dettes s’accumulent et le Marquis doit absolument s’attirer les bonnes grâces du Roi-Soleil. Louis-Henri part donc en guerre pour Louis XIV, et se réjouit durant son absence que Françoise soit introduite à la cour auprès de la Reine. Mais c’est sans compter sur les appétits du roi pour sa tendre épouse. La nouvelle favorite ! Prêt à tout pour récupérer celle « qu’on n’aime qu’une fois dans une vie », il déclare une guerre sans relâche contre le monarque, refusant toutes faveurs attachées à sa condition de cocu royal, et allant même jusqu’à orner son carrosse de cornes gigantesques…

L’HISTOIRE DU PLUS CÉLÈBRE COCU DE FRANCE QUI A OSÉ DÉFIER LOUIS XIV PAR AMOUR, ADAPTÉE DU ROMAN DE JEAN TEULÉ

« 3 comédiens prodigieux. Magnifique ! » LE FIGARO – « Humour, truculence, esprit et le tour est joué ! » LE CANARD ENCHAÎNÉ – « Foisonnant, drôle, très instructif et d’une grande modernité »

Avis de la rédaction :

Grâce au immense et très célèbre coup de bâton qui tape plusieurs fois, puis trois fois, nous sommes plongé en 1663, année ou débute l’idylle du marquis de Montespan et de Françoise de Rochechouart. Lors d’un jugement qui n’aura pas lieu car un quiproquo s’installe par rapport à ce dernier.

Ce texte est juste magnifique , merci a l’adaptation ciselé de Salomé Villiers. Un décor de théâtre avec un rideau  à demi transparent qui laisse voir ou non les actions qui s’y préparent ou la présence du roi Louis XIV en nombre quasi chinoise,  et met en valeur ces trois comédiens formidables , merci pour cette mise en scène prodigieuse réalisé par Etienne Launay.

Michaël Hirsch campe tous les personnages secondaires mais  qui sont important pour comprendre la pièce. Il est le fil d’Ariane qui amène la pièce de son début à sa fin….

Salomé Villiers est un astre qui rayonne même la nuit et surpasse par son talent le roi Soleil donc son personnage est sa favorite.

Le marquis de Montespan est interprété par Simon Larvaron qui sait par son verbe touché en plein cœur le spectateur.

Un spectacle extraordinaire où les acteurs sont fabuleux et respectent les mots de jean Teulé! Une très belle prestation de ces 3 acteurs éblouissants de vivacité, de maîtrise de la scène.

En deux mots : magique et onirique.

Félicitations

Infos pratiques :

Théâtre de la Condition des soies, 13 rue de la croix

A 16h00 du 7 au 30 juillet, relâche les 11, 18, 25 juillet.

Réservation au :+33 4 90 22 48 43

Tarifs :  22 €, OFF : 15 €.

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email