Le petit chaperon rouge

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Pitch :

Le Petit Chaperon Rouge : une héroïne des temps modernes !
Entre une Mère dont les contraintes du quotidien ont fini par étouffer les rêves, et une Mère-Grand féministe engagée, nostalgique de Mai 68, elle se révèle farceuse, courageuse et rusée, déterminée à aller jusqu’au bout de ses rêves : danser, danser, danser…
Dans cette version résolument contemporaine du conte universel, échappera-t-elle au redoutable Loup ?

Revue-spectacles.com – Un joli bouquet d’émotions et un regard critique sur le monde d’aujourd’hui. C’est vif, enlevé, moderne, avec des moments délicieux, voire particulièrement déjantés, à faire hurler de rire petits et grands.


Profession-spectacle.com – La magie opère. Les acteurs sont tous remarquables de justesse. Une fort belle création que grands et petits prennent plaisir à voir, car cela s’adresse à eux avec beaucoup d’intelligence.

Avis de la rédaction :

Le petit chaperon rouge se présente à nous avant même la levée de rideau. Liwen Liamg est moderne et captivante aussi; elle a une très belle diction pour ce petit chaperon rouge aux accents chinois. La mamie a des comportements à la Maria Bodin  (Renaud Gillier). Elle est hilarante malgré son côté réactionnaire.

En effet, pour elle le rouge représente la révolution, mai 68 elle mélange et comme dit le petit chaperon rouge » elle n’a plus toute sa tête » car elle confond le code wifi avec le code de l’alarme de la maison…Quant au loup, dans cette pièce moderne le loup est un humain qui porte un masque de loup et qui joue du violoncelle qu’en tout va bien et devient terrible quand il a faim. Ce loup interprété par Guillaume Lanson est à double face comme l’homme peut l’être dans notre société.

Sans dénaturer le conte, Julien Gélas lui apporte des rires, du mime et des clins d’œil à l’actualité qui parleront aux plus grands tandis que les enfants se délectent de cette magnifique ballerine, espiègle et qui veut contrairement à sa Mamie être un diamant que l’on admire et non un diamant que l’on met sous cloche. On assiste lors des changements de décor à des intermèdes musicaux où la ballerine nous démontre son talent de danseuse entre classique et contemporain.

Il y a de très beaux visuels dans la forêt, une alternance de poésie et d’humour. La représentation théâtrale de la forêt mais aussi l’inventivité dans le changement de décor cela est juste merveilleux, merci au metteur en scène Julien Gélas.
cette pièce est merveilleuse, interactive et instructive, car le petit chaperon rouge à la fin nous donne la morale de cette histoire.

 Infos utiles :

Théâtre du Chêne Noir, 8 bis rue Sainte Catherine

À 10h30 du 7 au 31 juillet 2021, relâche les 12, 19, 26 juillet

Réservation au : +33 (0)4 90 86 74 87

Tarif : 15€, carte OFF : 10€, enfants (- de 12 ans) : 10€.  

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email