Le secret des ombres

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Pitch :

Après le succès du Chapeau de paille d’Italie en 2017 et 2018 aux Béliers, Les Poulbots reviennent avec une création originale, une histoire captivante.

À la mort de son père Marcel, Christian trie ses souvenirs et découvre une photo qui l’intrigue: Marcel, en 1940, entouré de grandes figures de la résistance… De découverte en découverte, il nous entraîne dans une enquête où il déterre au fur et à mesure les secrets de son père. Le spectateur navigue dans un va et vient plein de suspense entre les années 40 qui mettent au jour le passé de résistant de Marcel, et les années 80 où Christian cherche sans relâche à lever les ombres qui planent sur son histoire familiale.

Et nous, quel choix aurions-nous fait à la place de Marcel ? Ce que nous dit la pièce c’est qu’il faut parler, raconter sans cesse l’histoire, car la transmission est la clé de voûte de notre existence.

Avis de la rédaction :

A la mort d’un père, un fils vide l’appartement de ce père. Il découvre une photo qui l’intrigue. C’est à partir de cette image que l’on découvre cette histoire entre passé et présent.

Le décor est judicieux; en effet quoi de mieux que deux déménagements et des cartons pour parler de l’avant et de l’après. Vider un appartement et aménager dans un nouveau vue que la famille s’agrandit.

Christian redécouvre le passé de son père Marcel, avec un cliché pris au musée de l’homme en 1940. Ainsi démarre une enquête palpitante entre un père qui a laissé une grande part d’ombre dans son histoire et un fils qui a travers une énigme caché dans un origami doit comprendre pour avancer et accueillir en ce monde son futur bébé.

La mise en scène est magique et inventif; les cartons deviennent tour à tour: bar, table, voiture, mur, etc.

Le jeu des comédiens est magnifiques, leurs personnages sont criant de vérité. L’auteur de cette pièce est Grégory Bellanger, une jeune auteur à l’immense potentiel tel un Simenon ou une Agatha Christie. La vérité ne se comprend que lors du dernier quart d’heure de la pièce.

Merci infiniment de remettre sur le devant de la scène tout ce domaine de l’ombre qui a contribué à libérer la France.

Infos pratiques :

Théâtre présence Pasteur, 13 rue du pont Trouca

A 12h10 , du 7 au 29 juillet, relâche les 11, 18, 25 juillet

Réservation au :+33 4 32 74 18 54 ou +33 7 89 21 79 44

Tarifs : 20 €, OFF :  14 €, étudiant : 10 €.

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email