Les sœurs TATIN

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

 

Pitch :

La véritable histoire de la tarte Tatin !

Stéphanie, 74 ans, a perdu sa sœur il y a un an. Elle retrouve dans la lecture de la pièce « Les trois sœurs » d’Anton Tchekhov un peu d’elles. Elle ouvre le livre et nous raconte, elle se souvient… Le deuil à faire suite au décès de leurs parents. La vie dans l’hôtel dont elles ont hérité et qui deviendra le berceau de leur création : la fameuse tarte Tatin !

Une pièce mêlant théâtre et cinéma qui nous plonge au cœur de la vie des sœurs Tatin. Une vie provinciale faite de rêves, de personnages extrêmement humains qui voient le temps passer, sans éclats. Entre conversations absurdes et débats philosophiques, amours et désespoirs, travail et ennui… les sœurs Tatin n’ont qu’un rêve : devenir célèbres et vivre à Paris !

Après les succès d’ « Anna Karénine » et « Je m’appelle Erik Satie comme tout le monde », la nouvelle création de Laetitia Gonzalbes.

 

Avis de la rédaction :

la pièce débute par une vieille femme qui va nous narrer sa vie aux travers de souvenirs mais aussi de souvenirs intactes qui sont retranscrit comme des films…
 
Cette femme est une des sœur Tatin, Stéphanie qui va nous faire vivre leur histoire à elle et à sa sœur Caroline.
 
A quoi bon se souvenir? Nous immerger dans leurs quotidien à Lamotte Beuvron, leurs rencontres, leurs rêves, leurs avenirs et que vont-elles laisser après leur mort…
 
 La pièce est ponctuée de chants fort connus et de danses. Ces deux comédiennes ont de très beaux timbres de voix.
 
Pour les sœurs Tatin l’essentiel est de travailler, elles doivent travailler pour tenir à flots l’auberge qu’elles ont hérité à la mort de leurs parents.
 
Lors d’un gigantesque incendie, elles invitent les sans abris à loger à l’auberge et réinvente la tarte aux pommes retournées.
 
La mise en scène et la modernité d’un écran mettent en valeur ces deux comédiennes aux multiples facettes.
 
Bravo à vous deux, Roanne et Anaïs.
 
La morale de cette histoire et à découvrir aussi vite que possible car cette salle n’a pas besoin de pass sanitaire (- 50 de  personnes)
 
 

 Infos utiles :

Théâtre Pierre de Lune  3 rue Roquille.

À 21h10 du 6 au 31 juillet 2021, relâche les 12, 19, 26 juillet

Réservation au : +33 4 84 51 22 33

Tarif : 20€, carte OFF : 14€, enfants (- de18 ans) : 9€.

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email