Lettre d’une inconnue…

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Pitch :

Spectacle chorégraphié

« Il y avait eu des lettres, des lettres. Il mit de côté une lettre dont l’écriture lui était inconnue. C’était environ une douzaine de pages rédigées à la hâte, d’une écriture agitée de femme. Elle ne portait ni adresse d’expéditeur, ni signature. Seul le haut de la première page portait ces mots… À toi qui ne m’as jamais connue. »

La pièce est une adaptation en mouvement de la poignante nouvelle de Stefan Zweig.
Une vie entièrement dédiée à l’amour absolu pour un homme rencontré par hasard.
La révélation époustouflante de cet amour secret et assumé.
Une sorte de testament amoureux où les mots et le geste s’entremêlent et respirent.

Avis de la rédaction :

Un pianiste est un piano, est-ce l’amant, l’auteur, l’amour ? Nul ne le sait, mais les notes de musique sont comme des mots posés sur le papier ou des paroles imaginées. Cette femme, l’inconnue qui lui écrit et lui offre des fleurs, s’achemine depuis l’enfance vers une folie amoureuse, puis une folie tout court. Un soir de deuil, elle ose enfin lui écrire et tout lui dire de son passé et de sa folie amoureuse.

On assiste à une très belle performance de Manon Palacios, Maïlys Segui, Raphaël Plutino qui nous fait, ici découvrir et aimer Stefan Zweig. La mise en scène et les jeux de lumières mettent en valeur la lente déchéance vers la folie.

Un moment suspendu niché au cœur de la Carreterie.

 Infos utiles :

Théâtre de la Carreterie, 101, rue de la Carreterie

À 18h00 du 16 au 18 juillet

Réservation au : +33 7 69 71 98 12 ou le 04 90 87 39 58

Tarif : 15€, carte OFF : 10.50€.  

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email