Qui va là?

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Pitch :

Un récit de vie bouleversant, une expérience théâtrale unique !

Alexandre est un homme sans domicile fixe et accompagné des cendres de sa mère. La confidence intime d’un personnage touchant et ironique que l’on croirait échappé d’un roman de Dostoïevski.

Le comédien n’arrive pas, un inconnu en profite pour s’emparer de la scène.

Il s’appelle Alexandre, il s’installe et partage son histoire intime: une confidence bouleversante.

Sans maison ni repère, accompagné des cendres de sa mère, ses souvenirs s’emmêlent. Fiction ? Réalité ? Moment de partage intime, mise en abîme, théâtre dans le théâtre au service d’une réflexion universelle, le personnage est touchant, émouvant, dérangeant, un moment suspendu entre tendresse, rires et doutes.

 

Avis de la rédaction :

 Au départ un scène quasi vide avec seulement un fauteuil crapaud couleur vieux rose. Au début de son discours, le comédien recréé avec ce qu’il a sous la main, la maison qu’il partageait avec sa maman. Ainsi il réinvente, le salon de sa maman avec sa table basse, puis la salle de bains et enfin sa chambre avec son lit et sa fenêtre.

Ce seul en scène est poétique et musical, le personnage est un fou chantant…

Le personnage est rempli de liberté et de nostalgie. Cet homme voyage avec sa mère ayant trépassé, elle tient moins de place et coûte moins chère en nourriture…

Thierry interprète magistralement ce rôle ; il passe du rire aux larmes, de la joie à la colère. Thierry est un grand parmi les grands car il ose et nous emmène dans ses récits de voyages. Sa sensibilité nous attire l’œil sur des détails que l’on ne regarde plus étant des personnes pressées dans un monde qui va trop vite.

 

Cette pièce met en exergue tous nos sens. Cet instant est une expérience enrichissante, unique et touchante. Il se confie, se raconte et le dénouement est inattendu…

 

Allez voir ce phénomène, ce personnage, ce comédien qui joue magistralement et sans pudeur. Il se met à nu et nous entraîne dans le rythme des trains et de la mélodie du bruit des roues sur les rails et des personnes aimées que l’on laisse partir parfois…

 

Infos pratiques :

Au Théo théâtre

20 rue Théodore Deck 75015 Paris

Du 25 au 17 décembre 2021, les jeudi et vendredis à 19h30 (durée 1h)

Métro : Porte de Versailles / Convention // Boucicaut

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email