Yan Pei-Ming en majesté dans la chapelle haute du palais des Papes

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

DU 1 JUIN AU 26 SEPTEMBRE 2021

Une double exposition de Yan Pei-Ming aura lieu dans la Grande Chapelle du Palais des Papes et à la Collection Lambert. Pour le monument gothique, l’artiste a réalisé une série d’œuvres monumentales inédites. À la Collection, seront exposées près de 40 œuvres de l’artiste issues de presque 40 ans de carrière. Les figures d’Innocent X, Paul III, Bruce Lee, Marilyn, Martin Luther King, Lee Harvey Oswald, John F. Kennedy ou Mao, partagent les salles du rez-de-chaussée des hôtels particuliers avec les portraits d’hommes et de femmes – militaires américains, clandestins et enfants soudanais, prostituées, visages inconnus, père et mère de l’artiste – ainsi qu’avec des paysages imaginaires d’exode ou les représentations d’animaux sauvages. Les formats XXL sont sa marque de fabrique, des toiles brossées en bichromie noir et blanc avec parfois un peu de vermillon.

Un mélange de ténèbres est de lumière qui ausculte notre société et notre histoire. Sur le mur sud, une œuvre de 24 mètres nommé « Exode » envahis de chauves-souris, un bestiaire nouveau pour le peintre. Cette frise est un cri de la nature que l’on continue à détruire…

La toile « crucifixion » est placé au-dessus de l’autel et sur le mur ouest « autoportrait en trois personnes », il se représente avec une mine triste, défaite car il a peur d’après ses propres paroles « que l’on ne se souvienne pas de lui, quand il ne se plus là » pour lui, « il faut être humble face au gigantisme de cet espace même si Picasso à exposer ici et que pour tout peintre il faut exposer une fois dans sa vie en ce lieu… »

Biographie

Diplômé en 1986 des Beaux-Arts de Dijon, Yan Pei-Ming rencontre vite le succès avec ses peintures centrées sur le genre du portrait. Ses tableaux se caractérisent par l’uniformité du coloris, de grands tracés noirs et blancs, où s’insinuent de larges touches rouges.

Sa participation à la Biennale de Venise en 2003 l’a consacré sur la scène internationale. Six ans après, le Musée du Louvre l’accueillait pour une confrontation avec La Joconde déclinée dans une suite de tableaux. En 2019, il célébrait au Petit Palais et au Musée d’Orsay le bicentenaire de la naissance de Courbet à travers deux expositions.

Né à Shanghai en 1960, vit et travaille à Dijon et Ivry-sur-Seine

L’artiste chinois Yan Pei-Ming , 58 ans, fera l’objet d’une grande exposition à l’été 2021 à Avignon. Le peintre, star mondiale de l’art contemporain, et spécialiste des visages en gros plan (Bernard Madoff, Barack Obama…), a exposé au Louvre, au Centre Pompidou, à la Fondation Maeght ou à la Villa Medicis, dont il fut pensionnaire.

Partager ce contenu ...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email